Obock City Ville historique premier capital

Obock City Ville historique premier capital

0 317

Obock City Ville historique premier capital

Le District d’Obock est convoité par un groupe de mafia qui conjugue politique de prostitution alimentaire au nom de la majorité mort vivante qui se laisse faire.


Du plus haut clown du cabinet de la primature, les quatre élus parlementaires I.O.Giste juré, les petits gigolos de la mairie jusqu’au conseil régional qui est le relais satellite d’espionnage pour SDS.
En dépit ce qu’il faut savoir depuis une éternité il y a eu un réseau d’information qui au fil de temps son rond a augmenté de nombre.
Ceux individus n’ayant aucune dignité et remord étant les yeux et les oreilles de l’État.
Ce réseau est qualifié à faire tout s’agissant des mercenaires à la solde certains parmi eux ont une double renumérotation au nom des emplois fictifs, ou bien se laisser faire exploiter pour un petit billet de mille francs ou encore pour un paquet de khat et ce qui suit comme tranquillisant pour n’est être opérationnelle le lendemain matin.
C’est groupe à une multiple fonction lors des élections législatives ou présidentielles son rôle est de détourner les bulletins de votés ou bien devait se charger des bourrage d’urnes ou pire encore mobiliser par la force les réfugiés qui transitent par Obock City en les habillant de T-shirt de couleur verte ayant le logo U M P
1. Ce ainsi que le chef de réseau déstabiliser le mouvement de jeunes à Obock qui a envie de militer pour une meilleure vie hélas si la majorité se laisse dominer par un petit groupe malsain et acceptant l’auto-destruction
2. Attendons-nous un secours de l’extérieur ne soyons pas un allier d’un gouvernement monstre qui a massacré vos proches qui ont milité pour un changement qui sont morts sous les balles des milices étrangères dans leur propre pays.
3. Ces mafias se divisent les projets par catégories
4. De l’acheminement jusqu’à sa vente sur le marché local à Djibouti l’aide alimentaire octroyer par l’O.N.G HCR pour la population locale dont les concernant sont privées par la magouille organiser par les trafiquants.
5. Secteur de la construction de barrages de retenue d’eau avec la complicité de la direction du ministère de l’agriculture ainsi que des emplois fictifs encore une autre forme de recette illégale.
6. La sous-traitance pour la construction des routes et les abus des ouvriers pour le non paiement de leur dû.
7. Un kilomètre à pied ça use les souliers un individu qui silionne de fond en comble toute la brousse Waadi, Mabala etc un informateur qui travaille en étroite collaboration avec le corps militaire d’Obock pour signaler la présence de guérilla de F.R.U.D.
8. Des agents parmi l’équipe qui constitue le conseil régional.
Celle qu’on nomme la dame de fer, il y a eu une doublure.
9. Ce qui fait défaut pour sortir de l’esclavagisme alimentaire pour avoir le minimum.
10. Allah nous a crées digne restons maître de notre destin sans tomber plus bas, c’est prostituer est une bassesse grave.
11. A l’époque du défunt commissaire Salem Abdallah paix à son âme il y avait un correspondant noctambule bien connu qui sortait le soir en traversant la plage du début jusqu’à la mairie pour rentrer par derrière le bureau du commissaire pour faire passer l’information qu’il a requit durant la journée pour le corps militaire et police.
12. Le secteur de ramassage des ordures est destiné à une dame qui a déjà un job
13. repas cantine est exploité parmi les alinéas.
14. le réseau de clandestins
15. il y a ce qui profite et ce qui observe
16. au dessus de tout ces individus il y a Allah qui observe ce qui sont privées de cette recette illicite ont la richesse du cœur et l’amour d’Allah qui les a privé de cette ressource mal acquis
17. Ils sont en bonne santé les pauvres prions Allah pour nos égaré

Comments

comments