Djibouti: Arrestation Musclée Du Docteur Adawa Hassan Ali Ganta.

Djibouti: Arrestation Musclée Du Docteur Adawa Hassan Ali Ganta.

Picture

Communiqué de la LDDH

​La Chasse Ourdie 10 JANVIER 2017 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 0
Selon les informations sûres et concordantes recueillies par la Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) Docteur ADAWA HASSAN ALI GAANTA, ex Ministre de l’Education Nationale et de la Formation a été l’objet d’une arrestation musclée et brutale dans la nuit du 9 Janvier 2016.
Tous les lois et textes du pays interdisent les arrestations nocturnes mais le régime en place ne respectent aucune loi ni même la Constitution du pays.
Sa maison saccagée, son épouse et ses enfants terrorisés, tous ses matériels informatiques (Ordinateurs, Tablettes, Téléphones etc..) ont été confisqués puis emportes par les gendarmes qui ont procédé à son arrestation arbitraire et illégale.
La pensée unique en vigueur à Djibouti reprocherait au Docteur ADAWA son opinion politique qui lui avait déjà valu sa destitution du gouvernement d’IOG uniquement 4 mois et 26 jours après sa nomination.
Ce penseur libre anime une page Facebook et ses écrits dérangent énormément le Palais de HARAMOUS.
La LDDH dénonce et condamne sans réserve l’arrestation arbitraire et illégale du Docteur ADAWA HASSAN ALI basée sur ses opinions et exige du régime en place à Djibouti la libération immédiate et inconditionnelle du Docteur ADAWA

Le Président de la LDDH
OMAR ALI EWADO

Comments

comments